Un joueur japonais perd plus de 330 000 CHF d’aides Covid

japon japon

Auteur: Luc Müllerberg|

Un jeune joueur japonais a reçu par erreur la totalité des aides covid destinées à des familles à faibles revenus d'un programme gouvernemental. Le joueur a tout joué sur un casino en ligne et a malheureusement perdu l'entièreté du montant.

⚖️ Une erreur irréversible

L’histoire commence lorsqu’un programme gouvernemental souhaite verser 100 000 Yens à 463 ménages qui perçoivent des revenus faibles. Ce chèque avait pour but d’aider les ménages qui avaient eu des impacts financiers négatifs dus à la pandémie. À cause d’une erreur,la totalité des aides a été versée sur le compte en banque d’un jeune japonais de 26 ans vivant dans la préfecture de Yamaguchi, dans l’ouest du Japon.

Lorsque les autorités se sont rendu compte de l’erreur commise, tout l’argent avait déjà été joué sur un casino en ligne depuis le smartphone du jeune homme. Il aura fallu 2 semaines aux autorités pour qu’elles se rendent compte de leur faute. Au moment où ils l’ont contacté, le Japonais a affirmé qu’il avait effectivement tout dépensé, mais qu’il paierait pour son crime. Il n’aura pas tenu sa promesse longtemps, car il était introuvable selon la police.

casino en ligne casino en ligne

⚖️ Une sanction pénale

Une plainte a été déposée le 12 mai contre le joueur et le joueur était resté introuvable pendant certains jours. Avant cet éventement, l’avocat du jeune homme avait déclaré que son client avait été coopératif avec les autorités et qu’un interrogateur avait eu lieu avec la police.

C’est la ville d’Abu qui a entrepris des actions en justice pour réclamer 51 millions de yens au Japonais. Cette somme est égale à la somme du versement et des frais juridiques. La ville en considère de prendre une deuxième action pénale.

« Ce chèque avait pour but d’aider les ménages qui avaient eu des impacts financiers négatifs dus à la pandémie. »

Un officier de police a déclaré : " Nous avons arrêté l'homme pour avoir apparemment violé la loi sur la fraude informatique ". Il est soupçonné d’avoir transféré une partie de l’argent sur un autre compte, tout en sachant que l’argent ne lui était pas destiné. Le maire d’Abu, Norihiko Hanada a indiqué " Je pense que l'arrestation est un pas en avant vers la vérité " en ajoutant, " Je ne crois pas franchement qu'il ait tout utilisé et il est possible qu'il y ait de l'argent quelque part ".

En ce qui concerne les 463 ménages à faibles revenus, ils ont depuis tous reçus les 100 000 yens d’aides. La marie avait reçu de nombreux appels et emails d’habitants mécontents face à la situation.