Roulette, l’histoire tumultueuse de cette reine des casinos

La roulette, ce grand jeu de hasard rouge et noir, symbole parfait de l’élégance et de la sophistication, est très certainement l’un des jeux de casino les plus connus au monde. Même si vous n’y avez jamais joué, vous avez sûrement dû l’apercevoir dans des films au succès planétaire. Populaire, simple et promettant de grands moments d’adrénaline à ses joueurs, la roulette est sans aucun doute l’un des jeux préférés des Canadiens. Mais savez-vous d’où vient ce jeu légendaire ? Bien évidemment, nombreux sont les pays se vantant de l’origine de ce jeu au tapis vert, petite bille et numéros rouge et noir. Retour sur l’histoire palpitante de cette grande Dame des casinos qui n’a fini de faire rêver.

Qui a inventé le jeu de roulette ? La guerre des inventeurs !

Comme pour beaucoup de jeux d’argent, les origines de la roulette sont assez floues. Il a fallu remonter loin dans le temps pour mettre la main sur la première apparition de ce jeu rouge et noir. Différentes théories viennent s’affronter :

  • La première théorie nous tourne vers l’Europe et plus particulièrement la France en 1655 avec un certain Blaise Pascal, mathématicien et philosophe, fou de chiffres et statistiques.
  • La seconde théorie nous renvoie également en France. Elle met cette fois-ci en avant un moine français qui – pour atténuer la vie plutôt monotone du monastère –, aurait inventé ce jeu.
  • La troisième théorie nous fait voyager en Italie au temps de la Renaissance avec un mathématicien italien du nom de Don Pasquale.
  • La quatrième théorie nous emmène encore plus loin et nous arrête en Chine, pays précurseur de nombreux autres célèbres jeux de hasard, comme le keno.

Chine, France, Italie… Les revendications quant aux origines de ce célèbre jeu d’argent sont nombreuses. C’est exactement comme dans la logique de la poule et de l’œuf : qui est apparu en premier ? Quoi qu’il soit, la roulette est aujourd’hui connue et jouée de tous. Mais avant que l’on en arrive là, la roulette a vécu quelques péripéties…

Les débuts difficiles de la roulette

La toute première fois que l’on évoque la roulette, comme jeu d’argent et de hasard à part entière, remonte au début du 18ème siècle, 1716 plus précisément à Paris. Ne pensez pas qu’il s’agissait du jeu composé de numéros aux couleurs noir et rouge comme vous le connaissez aujourd’hui. A cette époque, il s’agissait tout simplement d’une roue et de différentes cases. Il a fallu attendre la fin du 18ème siècle et les frères Louis et François Blanc pour que les cases numérotées aux deux couleurs apparaissent et que le double zéro disparaisse.

Interdite pendant un moment, notamment à cause de la période de prohibition, la roulette prend son envol de manière illégale : le succès est au rendez-vous, même si ce jeu n’est pas légalisé. A cette époque, elle se joue depuis des tripots clandestins. Ce n’est qu’à partir du 19ème siècle que ce jeu connaît une ascension fulgurante et cette fois-ci de manière officielle dans la Principauté de Monaco… pour en devenir aujourd’hui, l’un des jeux les plus joués dans les établissements de jeu les plus prestigieux de la planète.

Vous n’avez pas fini de découvrir les mille et un secrets de la roulette!

Apprenez-en encore plus dans notre dossier spécial, à retrouver juste ici :